preloader

Comment connaître le trafic d’un site et l’analyser correctement ?

connaître le trafic d’un site

Vous souhaitez connaître le trafic d’un site internet qui vous appartient ? Voici une bonne idée ! Analyser régulièrement l’audience de son site web est essentiel quand on veut optimiser son marketing. L’obtention de données fiables vous permet notamment de piloter votre stratégie et de prendre des décisions rationnelles basées sur les chiffres.

Seulement, la grande majorité des entreprises mettent en place des systèmes de tracking et des solutions d’analyse web bancales ou obsolètes. Cela entraîne de fait, un risque d’erreur important dans la mesure des résultats.

Vous allez découvrir dans cet article les raisons pour lesquelles il est important d’analyser correctement le comportement des visiteurs de son site web et comment y arriver sans se noyer dans la masse d’indicateurs à disposition.

Qu’est-ce que l’analyse web ?

L’analyse Web consiste à mesurer l’audience et le comportement des visiteurs d’un site Web. La méthodologie se découpe en quatre phases :

  • 1/ Identifier les données à récolter ;
  • 2/ Collecter et faire remonter des données fiables vers des plateformes web analytics ;
  • 3/ Lire et interpréter les indicateurs de performances (kpi’s) ;
  • 4/ Transformer cette “data” en véritable information dans le but d’entreprendre des actions marketing concrètes ;

Auditer le trafic d’un site internet permet d’étudier en détail les différentes variables qui influent sur vos performances marketing comme par exemple l’expérience utilisateur, le design, le contenu, les pages de vente, etc. Il existe de nombreux outils d’analyse web qui, s’ils sont utilisés correctement, fournissent une vue à 360° et vous permettent de vérifier l’efficacité de votre site. Nous y reviendrons plus tard dans cet article.

Pourquoi est-il essentiel d’analyser l’audience de son site ?

L’un des plus grands avantages du web est qu’il a rendu absolument tout mesurable. Contrairement aux supports de communication de type abris bus, cartes de visite ou encore panneaux d’affichage, un site web se trace, s’analyse, s’examine au plus grand bonheur des entreprises et des marketeurs. Dès lors, il serait dommage de ne pas en profiter ! Voici quelques avantages procurés par l’analyse d’un site web :

Connaître sur le bout des doigts vos visiteurs

Apprécier le trafic d’un site internet vous permet d’entrer dans la tête des personnes qui le visitent. Après avoir recueilli leurs consentements, vous pouvez par exemple identifier leurs provenances géographique, leurs langues, leurs données démographiques (âge, sexe), les appareils utilisés (iPhone, samsung), et bien d’autres données utiles. La récolte de ces précieuses informations et l’enrichissement de votre connaissance client vous permettent ensuite d’orienter votre stratégie commerciale et marketing.

Évaluer la provenance du trafic

Il est de plus en plus fréquent, dans le cadre de stratégies omnicanales, de voir fonctionner plusieurs canaux d’acquisition simultanément, on y retrouve :

Face à la pluralité des outils web, vous devez être en mesure de déterminer la provenance de votre trafic pour évaluer la pertinence et la performance de l’ensemble de vos canaux de génération de prospects. Cette étude vous permet par exemple de déterminer s’il est intéressant ou non de privilégier l’allocation de votre budget publicitaire à un canal spécifique au détriment d’un autre.

Comprendre ce que vos visiteurs souhaitent

Vous avez un blog et vous l’alimentez régulièrement ? Seul problème, vous ne savez pas vraiment ce qui fonctionne et ce qui plaît à vos lecteurs. C’est là qu’intervient l’analyse comportementale. En utilisant des outils d’analyse web, vous pouvez relever aisément des données relatives à la consultation des pages web comme par exemple le temps passé ou le nombre de fois où ces dernières ont été vues. Vous pouvez ainsi facilement visualiser vos articles de blog les plus visités.

Enfin, vous avez également la possibilité, si vous souhaitez avoir une analyse encore plus fine, d’implémenter un tracking web avancé. Ce dernier vous permet de remonter des données telles que le pourcentage lu par un utilisateur sur un article et ainsi vous aider à orienter votre stratégie de contenu.

Analyser votre entonnoir de vente

Pour l’essentiel des sites internet, qu’il soit vitrine ou E-commerce, vous devez absolument définir des objectifs de conversion. Ces événements importants, réalisés par les utilisateurs sur votre vitrine digitale vous permettent de mesurer de façon précise votre retour sur investissement. Voici des exemples “d’event” disponibles :

  • Un achat ;
  • Un ajout au panier ;
  • Un ajout dans une wishlist ;
  • La consultation d’une fiche produit ;
  • Un formulaire de contact complété et envoyé ;
  • Le téléchargement d’une brochure ;
  • etc

Mais avant de réaliser cette action de conversion, un utilisateur passe par de nombreuses étapes, par exemple :

  • Il consulte votre page d’accueil ;
  • Se rend sur votre page à propos ;
  • Retourne sur votre “home page” ;
  • Clic sur un bouton d’appel à l’action ;
  • Se rend sur la page contact et complète le formulaire de devis.

Le chemin de conversion doit donc être réfléchi lors d’une étude de parcours utilisateur plus connue sous le nom d’audit UX. Les plateformes de web analytics fournissent des données fines et permettent d’optimiser votre dispositif de conversion.

Prendre des décisions rationnelles

Le dicton “il faut toujours se fier à l’intuition” n’est pas toujours viable lorsque l’on parle d’analyse d’audience. Au contraire, il est primordial de se baser sur des chiffres concrets, de faire des comparaisons dans le temps et de prendre des décisions rationnelles et non émotionnelles.

Convaincu par la puissance de l’analyse de données ? Voyons maintenant comment connaître le trafic d’un site grâce à des technologies de pointe.

Analyser vos données vous intéresse et vous souhaitez savoir comment vous y prendre ?

Installer des outils d’analyse web performants pour connaître le trafic d’un site gratuitement

Il existe pléthore de logiciels analytics gratuits pour connaître le trafic d’un site web :

  • Google Analytics 4 ;
  • Matomo Analytics ;
  • AT internet (Piano) ;
  • Plausible ;
  • Eulerian ;
  • Adobe analytics ;
  • etc.

Tous aussi performants les uns que les autres, ils disposent de fonctionnalités communes comme le suivi des statistiques sur les utilisateurs (conversions, visites, temps passé sur une page, pages vues, etc) et la possibilité de créer des tableaux de bord de visualisation de données.

Concernant le géant Google et les récentes polémiques associées à sa “non conformité”, les choses semblent bouger du côté de Mountain View. Avec la fin annoncée de Google Analytics 3 prévue pour juillet 2023 et l’arrivée de GA4, la filiale d’Alphabet semble être en train de s’adapter et des discussions sont actuellement en cours avec les institutions Européennes.

Dans sa nouvelle version, GA4 introduit un meilleur contrôle sur les données des utilisateurs. Contrairement à GA3, il permet par exemple d’anonymiser automatiquement les adresses IP mais aussi :

  • De gérer la durée de conservation des données ;
  • De pseudonymiser l’identifiant du cookie ;
  • De supprimer les données personnelles collectées ;
  • etc.

Tout cela nécessite toutefois un paramétrage de tracking plus avancé.

Par ailleurs, Google n’a pas dit son dernier mot dans la course aux analytics. Pour anticiper la fin des cookies tiers annoncées pour fin 2023, la firme a d’ores et déjà mis en place son nouvel outil appelé le « consent mode ». Cette technologie vient en surcouche d’un consentement classique et s’intègre parfaitement avec de nombreuses plateformes de gestion de consentement (CMP) comme Axeptio, outil que nous installons sur les sites internet de nos clients.

EDIT : L’installation de Google Analytics telle qu’elle est réalisée sur la plupart des sites a récemment été déclarée comme illégale par la CNIL.

Paramétrer un plan de tracking web pour avoir des données fiables

Que serait un outil de “data analyse” sans aucune donnée ? La réponse est simple, ça n’en serait tout simplement pas un ! Pour être efficace, la plateforme doit recevoir une quantité importante de requêtes. Dans l’univers du tracking, c’est ce qu’on appelle des “hit”. Pour envoyer les données de votre site vers la solution de visualisation, il est nécessaire d’implémenter un plan de tracking web sur votre site.

La plupart des tracking web sont réalisées avec Google Tag Manager. Ce gestionnaire de balises permet de déployer sur votre site internet l’ensemble des scripts nécessaires à l’analyse de votre audience. Son principal avantage réside dans son interface. Intuitive, elle permet à des équipes marketing d’intervenir sans avoir besoin de demander d’aide à des développeurs. C’est la méthode que nous utilisons et conseillons à nos clients lorsque ces derniers veulent mettre en place des dispositifs de tracking performants.

Moins conseillé par les experts analytics, il est également possible, si vous utilisez un CMS comme WordPress d’installer directement des plugins dans votre backoffice.

Analyser vos données/indicateurs de performance

Vous envoyez des données fiables vers vos analytics et vos outils sont parfaitement configurés ? Il est temps de passer à l’étape suivante : la lecture et l’analyse des indicateurs de performance. Voici 5 indicateurs précieux à surveiller sur votre site internet :

1/ Les sessions (visites)

Elles représentent les visites de votre site web avec tout de même quelques spécificités à prendre en compte. Une session commence lorsqu’un utilisateur arrive sur votre site et prend fin au bout de 30 minutes sans activité. Un visiteur peut par ailleurs lancer plusieurs sessions et consulter plusieurs pages. Vous pouvez consulter plus de détails sur le calcul de sessions dans la documentation officielle de Google.

2/ Le volume d’utilisateurs (visiteurs uniques)

Ce kpi met en exergue le nombre de personnes qui ont lancé au moins une session sur une période déterminée. Comme tout indicateur, celui-ci présente également des limites. En effet, une personne qui accède à votre plateforme depuis différents lieux ou différents appareils sera comptabilisée plusieurs fois bien qu’il ne s’agisse au final que d’une seule personne.

3/ Le taux d’engagement (anciennement le taux de rebond)

Le taux de rebond n’existe plus sur la nouvelle version de Google Analytics. En effet, ce dernier a été remplacé par le “taux d’engagement”. Plus complet, il apporte une analyse qualitative du comportement de l’internaute. Voici les critères que Google considère comme une session “engagée” :

  • Sa durée est de plus de 10 secondes ;
  • Elle contient au minimum un événement de conversion ;
  • Elle compte plus d’une page vue ;

Le taux d’engagement est le fruit du ratio suivant : engagement / total des sessions. Sur Google Analytics 4, cette métrique est disponible en se rendant dans l’onglet “acquisition” et en appliquant un filtre.

connaître le trafic d’un site avec le taux d'engagement

4/ Pages vues

Cette métrique correspond au nombre de pages chargées par les utilisateurs qui visitent votre site. Dans le cas où trois utilisateurs visiteraient la même page, trois vues de page seraient comptabilisées. Pour retrouver cet indicateur dans GA4, il suffit de vous rendre dans la section “engagement” puis d’aller dans “pages et écrans”.

5/ La durée moyenne des sessions

Cette donnée est essentielle pour mesurer l’efficacité de l’expérience proposée sur votre site web. En général, si les utilisateurs restent longtemps sur votre site, cela signifie qu’ils apprécient le contenu proposé mais également que le chemin de navigation est très bien optimisé. Obtenir des informations sur cette statistique peut vous permettre par exemple d’identifier des points bloquants au niveau de l’arborescence de votre site web.

Bonus : comment connaître le trafic d’un site concurrent gratuitement ?

Obtenir des statistiques sur les sites de vos concurrents peut vous permettre d’optimiser votre stratégie marketing. Pour cela, vous allez devoir revêtir votre casquette d’espion et utiliser des outils de statistiques tels que :

Ces plateformes marketing vous donnent des indications précises sur vos compétiteurs, par exemple :

  • Les mots clés sur lesquels ils sont positionnés ;
  • Les pages les plus populaires ;
  • Les backlinks ;
  • Le volume de visites ;
  • Leurs campagnes publicitaires ;
  • etc.

Outre l’analyse de la concurrence, ces logiciels peuvent également vous permettre de suivre votre position en SEO, de professionnaliser votre recherche de mots-clés ou encore d’obtenir des idées de contenus à produire.

Qu’attendez-vous pour passer au web analytics ?

Comme vous l’avez sûrement constaté à la lecture de cet article, le monde de l’analyse web est un terrain de jeu à la fois complexe et fascinant. Bien étudiées, les statistiques peuvent offrir une finesse d’analyse inégalée permettant de prendre des décisions optimales pour optimiser votre stratégie digitale.

Vous souhaitez être accompagné dans la mise en place de votre solution analytics ?